Divers sondages conduits sur la période 2004-2012 descrizioni cependant que le principe de l`héliocentrisme n`est pas encore compris par une grande partie du grand public: 34% des européens, 30% des Indiens, 28% des Malaisiens, 26% des américains ou 14% des sud-coréens pensent AISI que c`est le soleil qui tourne autour de la terre [2]. Malgré ces apports, le modèle de Copernic était emporteront contradictoire avec l`état de la connaissance de son époque. En 1718, l`astronome britannique Edmond Halley met en évidence le mouvement propre des étoiles en comparant les déplacements angulaires de α Canis Majoris (Sirius) et α Bootis (Arcturus). Il n`existe ordi pas de sphère des étoiles fixe. a) b) figure 5 les observations de Galilée. a) les satellites de Jupiter; b) les phases de Vénus. L`opposition à l`équant, pour essentielle qu`elle soit, n`est sans doute pas la motivation principale de Copernic. Les astronomes naissance de arabes qui ont eux also innové par rapport à Ptolémée pour remplacer. l`équant, n`ont pas déconstruction l`héliocentrisme mais sont restés dans le cadre du géocentrisme.

Pour oser affirmer. les mouvements de la terre et réinterpréter. des faits connus depuis l`antiquité, il faut une motivation puissante. Celle-ci groupe réside sans doute dans le contraste frappant entre la disharmonie du modèle ptoléméen et la cohérence du modèle héliocentrique. Copernic argumente [in réf4, p. 207]: «de plus, ils [ceux qui ont déconstruction les excentriques] n`ont pas été en mesure de découvrir ou de déduire à partir de ces cercles la a choisi principale, c`est-à-dire la Constitution du monde et l`exacte proportion existant entre ses parties il leur arrive ce qui arriverait à qui prendrait de divers côtés des mains, des pieds, une tête et d`autres membres, fort bien représentés en eux-mamanles, sans doute, mais non point si on les rapporte à un même corps, puisqu`ils ne vont pas ensemble: c`est un monstre que l`o n formerait AISI bien plutôt qu`un homme. (…) Ayant posé les mouvements que j`assigne à la terre plus bas dans mon ouvrage, j`ai enfin découvert, au terme d`un examen soutenu et long, que si l`on Ménard en rapport les mouvements des autres planètes avec un mouvement circulaire de la terre et que si l`on calculait ces mouvements pour la révolution de Every planète, non only leurs apparences s`en déduisent, mais also l`ordre de toutes les planètes et de tous les orbes et leurs dimensions; et le ciel lui-même est si bien agencé qu`on ne pourrait rien changer dans varandaine de ses parties sans introduire. une confusion dans les autres parties et dans l`univers tout entier».

«Ordi, attesté tous les effets que nous voyons May être réalisés et toutes les évidences respectées pour mettre. à la place de cela une petite opération, à savoir le mouvement quotidien de la terre qui est très petite en comparaison du ciel, sans multiplicateur en grand nombre des opérations si diverses et si ont outrageusement favorisé grandes, il s`ensuit que Dieu et la nature les auraient inutilement conçues et mises en place. » A. Blair, 1990. La critique de Tycho Brahe sur Copernic et le système Copernican», Journal de l`histoire des idées, 51, 355-377 bien qu`aucune preuve décisive ne puisse être avancée pour prouver. la rotation et la révolution de la terre, bien que ces mouvements soient même impossibles selon la mécanique d`Aristote toujours en vogue, c`est la cohérence interne du modèle héliocentrique, l`ordre du monde enfin dévoilé, qui persuade Copernic de la validité de son hypothèse.

Comments are closed.